dimanche 8 octobre 2017

Derniers feux



   Voici les derniers dessins de Pierre-Yves Delarue pour remettre l'histoire de Gudule dans le contexte de l'époque.
   Merci à vous, lectrices/teurs de nous avoir suivis jusqu'au bout.
A bientôt,
       Le Castor.











Gudule


Pierre-Yves Delarue



L'artiste au boulot.

6 commentaires:

  1. Le meuble radio en teck ! Un incontournable ! Et tout le reste...
    Merci à Pierre Yves Delarue ! :)
    Et dommage, c'est fini cette fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ! Les petits dessins vintage de Pierre-Yves ! :-P
      Merci à toi, Claude.

      Supprimer
  2. Déjà fini !! \(°o°)/
    Hé bien, les couvents cachent de sacrées gourgandines, dis-moi ;P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, Lise, les interdits, les humiliations, tout ça (surtout en internat où on est prisonnier), ça met le feu aux tempéraments. Comme si les jeunes gens on avait besoin de leur mettre le feu quelque part, hein^^

      Supprimer

Laissez un chtit mot